Politique et dévotion autour du souvenir de la Passion en Occident (Moyen Âge - Époque moderne)

Main Article Content

Laura Gaffuri (a cura di)
Ludovic Viallet (a cura di)

Abstract

Les sept textes présentés dans ce dossier invitent à étudier les phénomènes de production et de reproduction, au Moyen Âge et à l'Époque moderne, d'objets et de lieux en relation avec le souvenir de la Passion. Il s'agit d'illustrer la féconde convergence de deux approches, l'une mettant l’accent sur la sensibilité religieuse, l'autre scrutant surtout les usages et significations politiques des processus dévotionnels, comme le souligne Ludovic Viallet dans son introduction en insistant sur les notions de “localisation” et d'“imaginaire collectif”. Trois contributions sont ensuite consacrées à des représentations ou des reproductions qui étaient, à la fin du Moyen Âge, le support de la dévotion, voire d'un pèlerinage spirituel: Hans-Joachim Schmidt analyse des cartes et plusieurs récits qui rendaient abordables les Lieux saints de Jérusalem pour tous ceux qui ne pouvaient pas faire le déplacement jusqu'à eux; Peter Kurmann démontre que le Saint-Sépulcre qui s'élevait depuis le Xe siècle près de la cathédrale de Constance fut renouvelé peu après le milieu du XIIIe siècle afin d'être adapté à son nouveau rôle de réceptacle eucharistique, car il était le but d’une procession hebdomadaire au cours de laquelle était vénérée l’eucharistie; enfin, Elsa Karsallah étudie les Mises au tombeau monumentales apparues en France au cours des années 1420.


Paolo Cozzo montre ensuite que dans le duché de Savoie à l'Époque moderne, le culte du Saint-Suaire donna lieu à un système de copies mises en contact avec l'original et diffusées dans les cours européennes afin d'œuvrer au renforcement de l'identité et du prestige de la dynastie, comme le fit aussi la promotion d'importants sanctuaires mariaux. En outre, les ducs de Savoie reproduisirent au XVe siècle un modèle plus “politique”, celui de la Sainte-Chapelle, forgé à Paris deux siècles auparavant: Laura Gaffuri reprend entièrement le dossier de cette fondation.


Que signifie, en définitive, la notion de réplique? se demande Catherine Vincent dans la conclusion, en soulignant en particulier le paradoxe inhérent à la dimension spatiale du processus des répliques, qui rompt avec l’unicité du lieu sacré et considère que celui-ci est à même de se retrouver quasiment partout où le fidèle est prêt à l’implanter et à le vivre comme tel par son cheminement.

Downloads

Download data is not yet available.

Article Details

Come citare
Gaffuri (a cura di), L., & Viallet (a cura di), L. (2016). Politique et dévotion autour du souvenir de la Passion en Occident (Moyen Âge - Époque moderne). Reti Medievali Rivista, 17(1), 367-463. https://doi.org/10.6092/1593-2214/512
Sezione
Saggi in Sezione monografica - 2